Comme vous avez pu le constater, je crois sincèrement que notre corps est notre ami et qu'il cherche à nous aider à chaque instant.
Le seul moyen qu'il a de communiquer avec nous, c'est d'attirer notre attention sur quelque chose qui est important pour nous, afin que nous puissions être le plus souvent possible en paix avec nous même. Son "cri" d'alarme est comme une invitation à comprendre son message, à prendre conscience de quelque chose pour que nous puissions mettre en oeuvre ce que nous pensons être bon pour NOUS à ce moment là.
J'insiste sur "A CE MOMENT LA".
En effet, il est important de comprendre que chaque acte, chaque décision que nous prenons n'est que le reflet de celui que nous sommes à l'instant T (nos connaissances, nos émotions, notr parcours, notre situation actuelle etc...).
En comprenant celà, vous vous éviterez de nombreuses colères, rancunes, sentiment de culpabilité, d'injustice et/ou toutes autres émotions négatives, car  "OUI! j'ai fait ce que j'ai pu en fonciton de mes moyens, de mes connaissances, de ma vérité, de mon état d'esprit du moment..."

Pour "parler" avec nous, notre corps n'a qu'un seul moyen, la DOULEUR. Celle-ci est là pour attirer notre attention, sur une partie de notre corps, c'est comme si elle nous montrait du doigt, l'endroit qui cherche à nous délivrer un message.

Chaque organe, chaque membre à son utilité dans le bon fonctionnement de notre corps, il en va de même pour les émotions.
Chacun d'eux a sa propre mission à accomplir, le cerveau étant le "régisseur", celui qui veille sur tout celà et qui doit trouver les solutions pour nous maintenir en vie le plus longtemps possible.
Comprendre l'utilité du membre ou de l'organe touché, pourra déjà nous donner une piste mais pour voir où celle-ci vous mène, il est important de pouvoir se faire accompagner pour découvrir les subtilités cachées dans les messages delivrés.
Comprendre le message et agir en conséquence peut mener à la guérison*.

Je vous invite à parcourir mon abécedaire pour avoir quelques pistes.

 

*guérison : Je parle de guérison dans le sens mettre en conscience, accepter la maladie, la situation (même si parfois, la guérison physique arrive). Cette précision est importante afin que les choses soient claires entre nous et éviter les "faux espoirs". Je ne fais aucune promesse à part celle de faire tout ce que je peux pour vous aider à atteindre la compréhension et ou l'acceptation de vos maux.